Parecoxib en périopératoire et chirurgie discale Biblio de Pierre Blanié du 1/04/2008 (4)

Cette dernière étude publiée par une équipe allemande sur 320 patients avec du parecoxib IV montre aussi qu’il est plus efficace de prévenir par les coxibs, que de rattraper en postopératoire.

PowerPoint - 96 ko
Effet préventif du parecoxib en périopératoire d’une discectomie
Synthèse biblio de P Blanié
PDF - 204.8 ko
Effet préventif analgésique du parécoxib en périopératoire d’une discectomie
Article original de G Riest - BJA 2008

Le Parecoxib injectable existe en France sous la dénomination Dynastat(r).


Bref, en ce début de siècle, il faut penser co-analgésie

- dès la prémédication, celecoxib si non contre-indiqué et ou à défaut paracetamol, et ou gabapentinoïde (se mefier de la sédation si ambu ?)

- continuer en peropératoire, en faisant tout pour utiliser peu de morphiniques = ketamine dans toute les salles d’opération, beta ou dexamethazone et droperidol si non contre-indiqués, nefopam, ne pas réinjecter de morphinique parce qu’on s’embête, faire utiliser les infiltrations analgésiques si possible dès le début de la chirurgie etc.

- Continuer sur les prescriptions post-opératoire, en différenciant bien se qui doit être prophylactique-systématique pendant x jours

A +

Pierre Blanié